Bienvenue

Luis RadfordBienvenue à ma page web. Je m’appelle Luis Radford. Depuis 1992, j’enseigne et mène ma recherche à l’École des sciences de l’éducation de l’Université Laurentienne, à Sudbury, Ontario, Canada. Je suis professeur titulaire depuis 1997. Je suis le récipiendaire du prix d’excellence en recherche de l’Université Laurentienne 2004-05 et de la Médaille Hans Freudenthal 2011 d’ICMI. Pendant la période de juillet 2012 à juillet 2016, j’ai été président du International Study Group on the Relations Between the History and Pedagogy of Mathematics (HPM). HPM est un groupe affilié à la Comission Internationale sur l’Enseignement des Mathématiques (ICMI). Je suis maintenant vice-président d’ICMI.

Mes intérêts de recherche comprennent des aspects théoriques et pratiques de l’apprentissage et de l’enseignement des mathématiques. L’axe central de ma recherche est constitué par un travail intense et prolongé avec des enseignantes, des enseignants et des élèves. En tant que théoricien socioculturel, je suis intéressé à aller au-delà des discours pédagogiques bourgeois individualistes centrés sur l’élève.

En m’inspirant de l’école historico-culturelle de Lev Vygotsky et de l’épistémologie culturelle d’Evald Ilyenkov, mon travail de recherche actuel porte sur l’élaboration d’une approche (la théorie de l’objectivation) dans laquelle le problème de l’enseignement-apprentissage est formulé autour du concept d’altérité d’Emmanuel Lévinas et de Mikhail Bakhtin. Dans cette approche, l’apprentissage est conçu comme un processus social, politique et transformatif à travers lequel les élèves rencontrent de manière critique d’autres voix et d’autres perspectives (historiques et contemporaines).

La formulation de l’apprentissage en tant que processus historique et culturel où apprendre et être sont mutuellement constitutifs amène à une conception non-utilitariste et non-instrumentaliste de la salle de classe et de l’éducation. Imbriquée dans des aspects éthiques, la salle de classe apparaît comme espace pour le développement de l’inter-subjectivité et de ce que j’appelle l’être communautaire.